Faire
un
don
21.09.2021
A propos de la pandémie Covid-19 : les zoonoses
15.08.2021
Crise Ebola au Congo
22.07.2021
Crise alimentaire dans le Monde
29.06.2021
Une immunité naturelle contre le virus de la ...
17.06.2021
EMERGING Valley
17.06.2021
Agriculture et réchauffement climatique
14.05.2021
EAU POTABLE
21.04.2021
Appels aux dons Linkedin
06.04.2021
La sécurité alimentaire en Afrique est ...
30.03.2021
Un homme invente un distributeur de ...
24.03.2021
Une tendance à la féminisation de ...
17.02.2021
L’obésité, l’autre épidémie de l’Afrique
10.02.2021
Ebola/COVID19
10.02.2021
Le projet fou d'une bibliothèque en terre ...
01.01.2021
Covid-19 en Afrique: l'OMS encourage la ...
01.01.2021
Le coronavirus se répand en Afrique
01.01.2021
Covid-19 : l'Afrique loin d'être prête à une ...
07.12.2020
DEFIDEVA confirme son engagement dans le ...
News

INQUIÉTUDE EN CÔTE D’IVOIRE

18.08.2021: L'OMS est "très préoccupée" par la détection d'un deuxième cas d'Ebola en Côte d'Ivoire L'agence de santé de l'ONU a déclaré mardi qu'un deuxième cas suspect d'infection par le virus mortel Ebola avait été détecté en Côte d'Ivoire.

SSOURCE FRANCE 24Le porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tarik Jasarevic, a déclaré qu'à la date de lundi, il y avait un cas confirmé et un cas suspect, avec neuf contacts identifiés à ce jour. Aucun décès n'a été signalé.

Il a déclaré que l'OMS était "très préoccupée" par la capacité du virus à se propager dans le centre économique du pays ouest-africain, Abidjan, qui compte plus de quatre millions d'habitants.

Ebola, qui se transmet par contact étroit avec des fluides corporels, provoque une forte fièvre et, dans les cas les plus graves, des hémorragies irrépressibles.

Le cas confirmé a été identifié comme étant celui d'une jeune guinéenne de 18 ans qui a voyagé par voie terrestre, arrivant à Abidjan mercredi dernier à bord d'un bus. Lorsqu'elle a quitté la Guinée, elle présentait déjà des symptômes qui n'ont cessé de s'intensifier.

 

Elle a été admise dans un hôpital jeudi avec de la fièvre et reçoit actuellement un traitement.

"Les investigations préliminaires et le séquençage génomique pour identifier la souche montrent qu'il s'agit probablement de la souche Zaïre du virus", a déclaré Jasarevic à l'AFP. "Des investigations complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces premiers résultats".

Cette souche était à l'origine d'une épidémie d'Ebola de quatre mois qui a fait 12 morts en Guinée au début de l'année et qui a été déclarée terminée le 19 juin.

La même souche a tué plus de 11 300 personnes principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone entre 2013 et 2016. Source FR24