Faire
un
don
17.06.2021
EMERGING Valley
17.06.2021
Agriculture et réchauffement climatique
21.04.2021
Appels aux dons Linkedin
06.04.2021
La sécurité alimentaire en Afrique est ...
30.03.2021
Un homme invente un distributeur de ...
24.03.2021
Une tendance à la féminisation de ...
17.02.2021
L’obésité, l’autre épidémie de l’Afrique
10.02.2021
Ebola/COVID19
10.02.2021
Le projet fou d'une bibliothèque en terre ...
01.01.2021
Covid-19 en Afrique: l'OMS encourage la ...
01.01.2021
Le coronavirus se répand en Afrique
01.01.2021
Covid-19 : l'Afrique loin d'être prête à une ...
07.12.2020
DEFIDEVA confirme son engagement dans le ...
News

EAU POTABLE

14.05.2021: Dans le monde, 1 personne sur 3 n’a pas accès à l’eau potable.

Afin de rendre potable l’eau, des scientifiques ont trouvé une solution simple et peu coûteuse.

 

Cette solution se nomme « Providence » et permet de filtrer l’eau en éliminant les germes grâce à un traitement par rayon ultraviolet.

Ainsi, elle permet d’offrir un large accès à l’eau potable aux pays en voie de développement.

 

Cette solution a été créée par la société Oshun. Celle-ci est le fruit de la collaboration entre trois autres sociétés (Canal de Provence qui propose des services dans le domaine de l’eau rurale, UV GERMI spécialisée dans le traitement de l’eau par ultraviolet, MIOS experte dans les solutions de communication entre machine) chacune leader dans leurs domaines.

 

Comment ça fonctionne ?

Ce sont des kiosques à eau installés sur des puits de forage dans les zones rurales des pays en voie de développement. Un système, directement alimenté par des panneaux photovoltaïques, avec des consignes de bidon permet de s’assurer que l’eau reste propre jusqu’à son utilisation finale. Le traitement de l’eau repose ensuite sur une première filtration, puis par un traitement par rayon ultraviolet afin d’éliminer efficacement les germes de l’eau sans dénaturer ses propriétés, comme sa teneur en oligo-élément.

 

Cette solution a une volonté d’être le début d’un cercle vertueux. Un kiosque crée directement un emploi et indirectement 5 autres. En outre, le prix de l’eau produit avec cette solution coûte 10 francs CFA alors qu’une bouteille d’eau moyenne vaut 400 francs CFA (60 centimes d’euros).

 

Souhaitons bonne chance à Oshun, du nom de la divinité de l’eau douce et des rivières pour le peuple Yoruba. Cette entreprise sociale et solidaire déjà implantée au Sénégal espère s’implanter dans toute l’Afrique subsaharienne, en Asie et en Amérique du Sud.